La blogosphère juridique québécoise en 2016

Pour inaugurer Juris Blogging, l’observatoire des blogues et du blogging juridiques, j’aimerais proposer un rapide état des lieux de la blogosphère québécoise, ce qui permettra de présenter en quelques mots l’objet de l’observatoire qui voit ainsi le jour.

Le titre de ce premier billet surprendra peut-être les juristes québécois, peu habitués à s’intéresser à un tel sujet. Pourtant, en France (à l’initiative d’un documentaliste) ou aux États-Unis (à l’initiative de l’association du barreau américain), on se préoccupe régulièrement de l’état de la blogosphère. C’est qu’on la sait changeante et digne d’intérêt en raison, notamment, de l’influence qu’elle exerce sur les transformations du droit.

Au Canada, il n’existe malheureusement pas encore de telles initiatives permettant d’obtenir une vue d’ensemble de ce qui se passe dans la blogosphère : naissance, vie, activité, déclin, ou encore influence des blogues juridiques.

On peut toutefois saluer les initiatives de la firme Stem legal qui vont en ce sens. D’abord, en désignant chaque année les meilleurs blogues juridiques canadiens, les Clawbies contribuent, dans une certaine mesure, à faire un état des lieux de la blogosphère. Elles ont également le grand mérite de placer sous les projecteurs de nombreux blogues qui se distinguent par leur qualité et leur utilité pour la communauté juridique canadienne. Mais que sont les Clawbies, vous demandez-vous probablement ! En effet, il y a fort à parier que, si vous n’êtes pas vous-même un juriste blogueur averti, vous ignoriez totalement leur existence et leur signification. Les Clawbies sont des récompenses attribuées chaque année par l’équipe du site Lawblogs.ca aux meilleurs blogues dans différentes catégories (cette initiative a d’ailleurs été lancée dans le but d’offrir une vitre au blogging juridique). En fin d’année, les blogueurs canadiens sont invités à procéder à des nominations de blogues juridiques dans chacune des catégories proposées . Ensuite, le blogue de Stem legal indique régulièrement l’ajout de nouveaux blogues au répertoire Lawblogs.ca.

Alors qu’en-est-il de la blogosphère juridique québécoise en 2016 ?

Au 1er septembre 2016, elle est forte de 60 blogues (dont 56 actifs) et connaît une progression accélérée depuis 2014 environ . La grande majorité de ces blogues est animée par des avocats, qu’ils œuvrent seuls, en cabinet, ou qu’ils soient employés d’un éditeur juridique. Ils diffusent essentiellement de l’information juridique (par exemple en vulgarisant des questions juridiques bien particulières ) ou des analyses de jurisprudence récente. Plusieurs blogues sont tenus par des chercheurs ou des professeurs de droit. Ils ont, selon les cas, vocation à diffuser de l’information, à commenter l’actualité juridique, à analyser et commenter des décisions ou encore à diffuser de la doctrine. En revanche, et contrairement à ce qui s’observe ailleurs, par ici ou encore par-là, il n’existe pas (encore ?) de blogue tenu par des juges, en activité ou à la retraite, ce que Léonid Sirota appelait d’ailleurs de ses vœux en début d’année.

Tous les domaines du droit ne sont pas également représentés dans la blogosphère. Le droit fiscal, le droit des affaires et de l’entreprise, ainsi que le droit criminel ont la part belle. Certains blogues sont très spécialisés, traitant d’aspects bien particuliers du droit ou d’une pratique, ce qui restreint leur lectorat tout en augmentant leur intérêt pour les spécialistes du domaine qui y trouvent de précieuses informations.

C’est cet ensemble hétérogène de blogues, portant entièrement ou en partie sur le droit applicable au Québec, qui forme donc ce qu’il est convenu d’appeler la blogosphère juridique québécoise.

Elle fait preuve, aujourd’hui, d’une grande vitalité : de nouveaux blogues sont régulièrement créés, les publications d’intérêt sont nombreuses, les blogues sont lus par un nombre croissant de juristes et, finalement, les juges québécois leur reconnaissent ouvertement une utilité en même temps qu’ils commencent à les citer. Le résultat de cette évolution est d’ailleurs éloquent : deux jugements de la Cour supérieure rendus cette année, par l’honorable Gérard Dugré, saluent deux blogues québécois en ces termes :

Le premier, celui de Paul Daly :

Le tribunal se doit de signaler qu’il a pu repérer rapidement cet article de doctrine grâce au blogue du professeur Paul Daly – http://www.administrativelawmatters.com – lequel a d’ailleurs remporté le Fodden Award for Best Canadian Law Blog 2015. Le tribunal tient à féliciter et à remercier le professeur Daly pour son excellent blogue qui est d’une grande utilité à tous ceux et celles qui œuvrent en droit administratif  [ Giroux c. Gauthier note 10]

Le second, celui de Karim Renno :

Le tribunal a été informé rapidement de cet arrêt grâce à l’excellent blogue À bon droit. Karim Renno, « Rappel à l’ordre de la Cour d’appel sur l’abus de procédure », [2016] ABD 158, en ligne :  (consulté le 20 avril 2016). [4148819 Canada inc. c. Young note 12]

Il me semble qu’il y a là le signe d’une reconnaissance qui, pour avoir été tardive, n’en est pas moins prometteuse d’un bel avenir pour les blogues juridiques. C’est ce qu’il s’agira de surveiller dans les prochains mois et années. Telle est l’une des missions de Juris Blogging: rendre compte de l’évolution de la blogosphère, quelle que soit d’ailleurs la direction qu’elle prendra.

Alors, bienvenue et bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *